Mon voisin le tueur

Mon voisin le tueurOz (Matthew Perry), un dentiste plan-plan voit sa piètre vie bousculée quand Jimmy Tudesky, un tueur à gage vient emmenager à côté de chez lui.

Une nouvelle comédie venue des Etats-Unis, qui fonctionne relativement bien car elle se base sur des valeurs simples et sûres : une grosse star, une star du moment, un scénar avec des rebondissement, de l’humour. Le tout est relativement bien mis en scène et, même si on est pas vraiment dedans, on apprecie.

Pour une fois, B. Willis prend un peu de recul sur ces rôles de sauveur de monde. Il interprète ici un tueur à gage un peu particulier, mais assez marrant.
Pour M. Perry, c’est un peu plus difficile… il en fait souvent trop et utilise vraiment les mêmes mimiques que pour Chandler (« Oh my god »).

Le film propose un scénario un peu travaillé, mais qui devient de plus en plus conventionnel. En effet, les films à multiple rebondissements, depuis « Sexcrimes », se sont multipliés. C’est absolument pas crédible, mais c’est pas le but.

En effet, on cherche ici à passer un bon petit moment avec une comédie qui ne paye pas de mine mais qui vous satisfera durant une soirée un peu morne.

Derrière ce titre très naïf se cache une petite comédie assez bien ficelée où l’on a plaisir à retrouver des acteurs de talent tels que Bruce Willis ou M. Perry. A vrai dire, on est loin du nanar (légitimement) redouté.

La série des comédies avec « grosses pointures s’auto-parodiant » se prolongent donc avec « Mon Voisin Le Tueur ». Après Robert De Niro (« Mafia Blues ») et Al Pacino, c’est au tour de Bruce Willis de s’y coller. Il s’en tire d’ailleurs plutôt bien en jouant ce rôle de tueur en série « moral » (à coté de ses meurtres, il refuse par exemple de divorcer). La frontière entre gentils et méchants reste souvent assez (trop ?) floue.

Cependant la force du film réside dans le scénario. Les situations dans lesquelles se retrouvent les personnages sont drôles et inattendues et les acteurs s’en donnent à coeur joie. A commencer par M. Perry qui fait gentiment penser à Jim Carrey et Bruce Willis qui a l’air de s’amuser. Cependant, il est dommage que le film peine un peu à démarrer.

La réalisation est sans prétention laissant pleinement s’exprimer les acteurs (comme souvent dans les comédies américaines). La B.O. (Jazz, Musique douce, notamment française) a été travaillée et est assez présente dans le film.

Ce film est donc sans prétention avec des passages vraiment drôles. On passe donc un bon moment sans plus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s